BEAUTYSPHERE > Gaël est jalouse !

Mercredi matin, fraîchement jet-délaguée, je découvre une drôle de frénésie sur Twitter : Mouchmouch' et ma pomme (et d'autres blogueuses, d'ailleurs) sommes citées dans un magazine féminin belge, Gael. De presse papier. Dépucelage... Je suis flattée. Mais lorsque, dans l'après-midi, Rose Cocoon publie enfin des captures d'écran de l'article, je déchante. Ce qui est dit à propos de ce blog est très louangeur, là n'est pas le souci. Le souci ? Bah, c'est tout le reste... Une sorte de passage à tabac lexical des blogs beauté, une superbe envolée de généralités, un bel exercice de cassage en règle qui sent... mmm, attendez... oui : qui sent l'aigreur. 


Alors ce n'est probablement pas en écrivant ce présent billet que je risque me préparer une future nouvelle publication dans Gael, mais à la limite, tant mieux. Si le point de vue des deux journalistes à qui l'on doit cet article, Marie Honnay et Franciska Bosmans, reflète celui de l'ensemble de leur rédaction, c'est assez déplorable. En effet, sous couvert de présenter à leurs lectrices le phénomène des blogs beauté, avec un titre d'article très neutre, "La beauté online", les demoiselles montrent rapidement une capacité assez hallucinante à casser de la blogueuse.

Ne serait-ce là qu'un énième épisode de la guerre de gangs qui sévit insidieusement entre journalistes et blogueuses ? Les journalistes, persuadées que les blogueuses tentent de leur piquer leur créneau, agitent leurs diplômes, formations, expériences, pour mieux souligner l'amateurisme desdites blogueuses. Et celles-ci, par définition persuadées que les journalistes sont des vendues au système, se trémoussent dans leurs beaux habits de liberté (de pensée, de ton, de publication...). Choisis ton camp, ma soeur... (Ou pas, puisque des filles comme Elise de Check Your Beauty démontrent qu'on peut, sans aigreur aucune, être une bonne journaliste ET une bonne blogueuse).

Toutefois, j'accorde volontiers aux deux journalistes de Gael toute mon admiration pour avoir tenté un joli coup. Foiré, à mon avis. Mais le culot du stratagème mérite d'être félicité : en plus des habituelles critiques à l'encontre des blogueuses (aka. ces pintades décérébrées qui ne savent pas plus écrire que réfléchir), même pas peur, elles ont aussi collé tranquillou les critiques habituelles réservées aux journalistes, sans craindre visiblement le "c'est çui qui dit qui est". 

Mais, écoute, Gael, tu en veux d'la démonstration journalistique de haut vol saupoudrée de verve lexicale, de vérifications en amont et de croisement des sources ? 
Tiens, en v'là une : c'est çui qui dit qui est. Bam.







Blogueuse à humour






Et comme l'article (à lire dans son intégralité chez Rose Cocoon) se découpe en sept points clairement cités, j'vais pas m'embêter pour dérouler ce petit droit de réponse auto-accordé. Reprenons ensemble du début...




(Les titres des sept points ci-dessous sont, j'insiste, directement repris de l'article de Gael et reflètent son point de vue uniquement).

1. Elles ont de l'humour (enfin certaines)

Ante-scriptum : ce paragraphe, qui a pourtant dû être préparé par Marie et Franciska comme elles le spécifient plus loin, en décortiquant et se posant les (pas si) bonnes questions, contient une information erronée. Et oui puisque, contrairement à ce qui est dit, Ebuzzing ne permet pas de classement de blogs en terme de fréquentation (sinon Babillages, Blog Beauté et Mon Blog de Fille tiendraient le haut du classement). Bon, ça c'est fait. Ce sera la seule pique facile du billet. 

C'est dans ce paragraphe que le blog est cité, parmi "[leurs] préférés : les blogs ne se prenant pas au sérieux" dont ils aiment "l'ultra second degré de la blogueuse". Sincèrement : merci. Donc j'ai la chance, dirait-on, de faire partie des "enfin, certaines" dont il est question en titre. Des filles qui ont de l'humour. Cool. Sauf qu'avoir de l'humour n'est pas une fin en soi. Donc je suis ravie que le mien soit remarqué et apprécié, mais à quoi ça nous avance ce poncif ? Des gens ont de l'humour et d'autres non. Des gens ont de la patience et d'autres non. On peut faire la journée là dessus et on n'aura rien dit d'intéressant (cf. point n°5).

Et là certaines se disent : mais, il est plutôt sympa cet article alors ? Il félicite l'humour des blogueuses... Mais ce n'est que pour mieux dérouler l'argument dit "point Bescherelle" (le point Godwin de ceux qui écrivent...) : "En ligne, on préfère largement ce jargon très (trop ?) funky qui permet de faire (un peu) oublier les nombreuses fautes d'orthographe présentes sur les blogs en général et les blogs beauté en particulier". LOL. A croire que les journalistes ont lu des skyblog en guise de préparation... 

Je dis pas, il doit y en avoir, des fautes, dans mes billets, puisque je les rédige seule et que personne dans ma rédaction n'a pour mission de me relire avant impression... Mais, sans diplôme de journaliste, je sais quand même gérer la langue française. Comme une immense majorité de mes comparses blogueuses beauté. Tapez "blog beauté" dans Google, je vous promets que vous aurez scrollé de nombreuses pages avant de trouver les premiers blogs qui massacrent la langue française à la faucille et au marteau : ils sont extrêmement rares.





2. Elles sont vernies. Ah, ça oui !

Ici, les journalistes professionnelles très sérieuses expliquent à la Belgique entière que les blogueuses sont des buses, des pintades, des dindes. Que, comme on est infoutues de "décortiquer les communiqués, se poser les bonnes questions sur les formules de ces produits", on se contente de se vernir les ongles et trouver ça joli. On entendrait presque le rire de décérébrées dont elles voudraient nous affubler.

Bémol. Encore une fois, j'utilise l'exemple que je connais le mieux : mon blog. Sur lequel on ne trouve que peu d'analyses des composants. Parce que je suis trop bêtasse pour le faire ? Non, si je m'y mettais, je suis pas plus tanche qu'une autre, j'y arriverais. Juste : ça m'intéresse pas. J'aime pas analyser. J'aime tester. Je fais mes choix par le test : plutôt que lire dans de vieux grimoires que les silicones et parabens c'est le diable et écrire solennellement qu'il ne faut surtout pas en utiliser, je teste. Des produits avec, des produits sans. Et j'en tire des conclusions : pour reprendre les exemples déroulés, je consens à utiliser des produits avec parabens pour le corps, je rejette férocement les silicones pour mes cheveux. Car j'ai vu la différence. Et les lectrices fidèles auront davantage foi en moi pour cela qui si je leur dis "j'ai lu ici et là qu'il faut faire / ne pas faire...".

D'autres, en revanche, sont très fortes au jeu des analyses de compositions. N'importe quelle consommatrice sera, je crois, d'accord avec moi si j'ose affirmer que les meilleures analyses de compositions de produits se trouvent en ligne, sur des blogs. Et je serais quand même curieuse de lire les pages d'anciens numéros de Gael qui présentent des articles de fond sur les compositions des cosmétiques : s'il y en a autant que dans Biba, Cosmo et consorts, ça va pas me prendre trop de temps...





gael blogueuses journalistes
Blogueuse à Belgique






3. Des esprits libres... Faut voir !

"Difficile, vous en conviendrez, de critiquer un produit quand la marque a posé une banner sur votre site"... Vous venez d'arriver dans le paragraphe qui explique que la blogueuse est devenue une vendue. Qu'à l'instar de Florent Pagny, on a acheté sa liberté de pensée. Je crois que c'est le moment de le ressortir : c'est çui qui dit qui est. 

Et l'argument vainement avancé clamant que les journalistes sont indépendantes des régies publicitaires : fumisterie. Gael assume de prendre les blogueuses pour des décérébrées. Mais il semblerait qu'on envisage les lectrices de la même façon : même Gros Bisou (oui, le chef des Bisounours), interrogé via Skype en préparation de ce billet, il SAIT. Qu'aucun article de magazine féminin n'osera jamais avouer que le dernier mascara Bancôme est pourri si Bancôme a banqué six pages de pub dans le numéro. Et de toute façon, dans les magazines que je lis, on trouve les points forts des produits, mais jamais les points faibles : Franciska et Marie ne doivent pas lire les mêmes que moi. 

Donc oui, il y a des blogueuses qui ont des partenaires. J'en fait sauvagement partie. Et il y a des blogueuses qui ont vendu leur âme à ces partenaires. Je m'applique à ne pas en faire partie (...avec plus ou moins de succès, vous pouvez voter au 10 22 22). Celles-ci sont plus que minoritaires. La quantité de blogueuses dont on parle correspond donc ici à une partie minoritaire d'une partie de la blogosphère beauté. C'est peut-être moins vrai qu'au début mais on peut encore bloguer et critiquer un produit de beauté (même d'une marque partenaire, parfois...). Est-ce encore vrai dans le journalisme beauté ? 





4. Ce sont des as en marketing

Oui, probablement.
Mais est-ce pour autant "vendre son âme au diable" ?

Sur ce point, j'ai pas grand chose à dire. Je suis une bille en marketing, ça ne m'intéresse pas. Ce n'est pas mon métier et je n'y aspire pas. Je suis instit, ça me va très bien... Les ronds de jambes, j'en fais assez avec les parents d'élèves : ici, ça m'avancerait à quoi ?




5. Il arrive qu'elles écrivent pour ne rien dire

Mon passage préféré de l'article.
"Si on vous annonce que Gael ne sera pas en librairie le jour de sortie prévu parce que notre chat a fait pipi sur le clavier de notre ordi, vous risquez de trouver ça moyennement sérieux. Et bien figurez-vous que ce genre de non-infos, photos à l'appui, est monnaie courante sur les blogs".

Outre le fait que ces accusations honteuses n'auraient jamais eu lieu sans les blogueuses à chat, je tiens quand même à rire. Et lâcher un petit "what the fuck ladies ?". Je m'auto-plains de devoir répondre à de telles bêtises... Méthode sparadrap, on y va vite :

- Les blogueuses n'ont pas de jour de sortie, donc elles annoncent bien ce qu'elles veulent... C'est pas de bol si tes deadlines de journaliste te pèsent, mais c'est pas une raison pour être aigrie envers des filles qui ont le temps de jouer avec leurs petits chats. Et de le prendre en photo.

- Outre l'exemple volontairement ridicule choisi, il est vrai que les blogueuses aiment raconter leurs lifes. Je ne suis moi-même pas du tout adepte des billets "ma vie sur Instagram" postés sur les blogs (puisque "ta vie sur Instagram", elle est déjà sur Insagram, justement...) mais c'est le prolongement, très facile à comprendre, des interactions menées sur les réseaux sociaux... Interactions qui sont l'essence même de la blogueuse, qui sont ce qui la différencie de la journaliste. 

- Ce n'est pas (forcément) par gloriole qu'on raconte ces petits détails futiles de nos vies : c'est l'accroche, c'est le début de l'échange, c'est une connivence. Plus souvent que le pipi du chat, on montre des photos des derniers achats, des choses que l'on aime, des lieux que l'on visite, bref des choses dont on a déjà parlé, que les lectrices connaissent, attendent et apprécient. D'ailleurs, même le pipi du chat peu s'inscrire, dans certains cas, dans cette logique...






magazine gael polémique blogs
Blogueuse à journalisme intégrée





6. Ce sont vos copines. Et les vraies alors ?

"Maîtresse, Célia elle est copine avec Léa...", me dit-on souvent, du haut de cinq ou six ans de vie, une moue triste comme les pierres à l'appui. "Si elle joue avec Léa, elle voudra plus jouer avec moi", et là, les larmes sont au bord des yeux. Pour tout sauver, une seule phrase suffit : "Mais Célia pourra jouer avec toi ET Léa. Tu vois, les copines, plus on en a, plus c'est sympa..." (Ok, ça fait deux phrases).

Le problème selon Gael ? "On trouve un peu bof de tout savoir d'une fille qu'on ne connaîtra jamais dans la vraie vie". L'intérêt n'est pas de tout savoir de Gertrude-le-blog ou de Moumoune du Blog de Moumoune (ne googlez pas ces blogs, mon imagination débordante a tout inventé...) : l'intérêt c'est de tout savoir de ce qui se fait. La blogueuse n'est pas le sujet. Elle est le vecteur.

Oh punaise, je saute une ligne : c'est fort ce que je viens de dire.

Et j'en saute encore une pour préciser, en passant que, l'intérêt peut aussi être, justement, de rencontrer des blogueuses dans la vraie vie. Et de s'en faire des copines. Je parle, là aussi, d'expérience.





7. Les blogueuses, c'est le futur. Pas si sûr !

"Demandez aux responsables marketing si les blogs comptent vraiment. Ils vous diront que oui. Demandez-leur ensuite s'ils remplaceront un jour les magazines. Ils vous répondront (...) que ça n'est pas pour demain". Mais, mais, mais on dirait un happy end ? La journaliste conserve sa place de journaliste, la blogueuse sa place de blogueuse. Et tout le monde est content ! Alors, c'était la peine de dire des vilaines choses comme ça, hein ?

"La vérité, c'est que les bons blogs (...) sont là pour rester. Les autres ? Il y a de fortes chances qu'ils finissent par disparaître". Un peu comme les bons magazines, en somme. Au fait, ça fait combien de temps qu'il existe Gael ? Non, j'demande car j'aurais bien postulé pour un petit job de chroniqueuse... Ah : au temps pour moi, impossible : je ne suis qu'une dinde de blogueuse.





magazine gael blogueuses journalistes polémique
Magazine à journalisme






Contrairement à ce qui est imaginé dans l'intro de cet article de Gael, la blogueuse est à peu près l'inverse d'une oie décérébrée qui croit et recopie les communiqués dont elle est inondée, seule et "sans recul, ni regard extérieur" (un vrai bulot, quoi...), et qui "se fie à sa première impression". Cet article émane de personnes qui, visiblement, connaissent très peu le milieu de la blogo beauté et, tout en se targuant de savoir comment mener un travail de fond, ont eu recours à des clichés et des poncifs pour remplir une page de papier glacé. En même temps, c'était ça ou parler du pipi du chat sur le clavier.

Psycho, blogueuse ingrate, citée dans un magazine et pas foutue de dire juste "merci".



Rendez-vous sur Hellocoton !

105 commentaires:

  1. Hé beh je pense qu'elles en ont bien pris dans leur gueule pleins de personnes leurs ont envoyé un mail pour manifester leur mécontentement et franchement j'ai adoré ton billet (comme celles de toutes les autres) parce que cet article m'a saoulé, en espérant qu'elles le lisent puisque apparemment elles connaissent ton blog (comme tout le monde :p)
    et qu'elles se prendront une bonne claque dans la gueule, voilà voilà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but n'est pas de filer une claque dans la gueule, mais de faire ressentir, peut-être, un peu de regrets pour celles qu'elles ont assénées à toute la blogo... en toute méconnaissance du sujet !

      Supprimer
  2. je vote pour Psycho, directrice d Ecole !! (parce que directrice d Edition, ça sera trop sanglant à mon avis !!) et je plussoie ton article, car qui a été mise en avant : barbou ... moui mais bof, comme bloggueuse beauté, j en connais un tas de bien plus intéressante ! et surtout, depuis que je suis sur la blogosphère beauté, je n achète presque plus de magazine ... trop de pub ... trop de chose inaccessible ... les blogs reflètent notre vie réelle et abordable avec des conseils, des coups de coeur et des coup de gueule !!! et quand je vois ces journalistes lèche cul ... bah je dis : je préfère lire un bon blog (comme ici, ou chez mouch mouch) avec des vernis, des soins et un vision complètement personnelle de chacune sur notre façon de consommer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Directrice d'école, comme j'aimerais pas ça !! (justement : trop de ronds de jambes à faire, pour reprendre un truc dit dans le billet...). Mais là n'est pas le sujet !

      Pour le reste de ton comm, il reprend,je crois, des sortes d'inquiétudes qui tiennent presque de la légende urbaine. Tu décris parfaitement l'avantage des blogs sur la presse papier. Ce qui est dommage, c'est que la presse papier a aussi ses propres avantages sur les blogs. La lecture des deux n'est,à mon avis, pas incompatible.

      Et Gael aurait pu, c'eut été classe & élégant, faire l'apanage de la presse papier sans avoir la petitesse de casser les blogs...

      Supprimer
    2. c est parce que c est tellement plus facile de taper sur les voisins, que de faire le ménage chez soi !

      Supprimer
    3. coucou

      je me tape l'incruste parce que moi aussi, j'ai tilté sur le "maîcressse" (je le suis aussi)! Et puis d'abord, tu fais pas de fôtes!
      (moi, j'ai été directrice, je te confirme ce que tu en penses, c'est l'enfer du rond de jambes)
      bravo pour ce billet en tout cas, il est vraiment bien tourné! Et pour le coup, il m'a convaincu de vraiment me mettre aussi à blogguer, comme m'y incitent pas mal de monde dans "la vraie vie" (ce sera un bon exemple inverse: la réalité qui m'amène au blog)

      continue comme ça, tu vois, tu donnes envie de s'y mettre aussi

      Supprimer
  3. "On trouve un peu bof de tout savoir d'une fille qu'on ne connaîtra jamais dans la vraie vie"

    Euuuh.. Quand je suis devant mon écran, c'est ma vraie vie ! Je suis pas en pleine crise de somnambulisme et c'est pas non plus une autre personnalité qui prend le dessus. Toi, Aya, MouchMouch, Le poudrier, Sweet Poison, le Hibou êtes mes amis. Que j'en ai rencontrer certaine en chaire et en os ne fais pas que je ne vous connaisse pas toute en vrai !!

    C'est le point du magasine qui m’horripile le plus ! Qui peut dire qu'un ami n'est pas un vrai ami?

    T'en as pas parlé dans ton article mais y'a aussi quand ils disent "préférer les blogs pro ou vous aurez de beau tuto et de vrai conseil" alors que justement, en allant sur un blog, n veut voir les ressentie de fille lambda !! Ils ont vraiment rien compris au blog !

    RépondreSupprimer
  4. YES! Une réponse de Psycho! Yalaa! J'ai été choquée également par cet article qui comme tu le dis au début pue l'aigreur. Bref encore une raison pour moi de ne plus acheter de magazine féminin!
    J4aime beaucoup aussi la dernière phrase de conclusion. Tu déchires. :D

    RépondreSupprimer
  5. Ouaih pi quand tu vois la liste des blogs qu'elles jugent "bons", bref. A se demander justement IRL qui connaît qui....

    RépondreSupprimer
  6. Bon j'ai tout lu et même que j'ai tout compris ! Les fautes c'est ma hantise (mauvais souvenirs d'école) mais ce n'est pas pour autant que je me sens "dénigrée" par ce genre d'article. A mon (grand) âge on a appris à en prendre et à en laisser .... Mon blog c'est mon plaisir. Je ne suis pas une super méga blogueuse hyper connue mais ça me va. Je dis ce que je pense, si je n'aime pas un produit d'un partenaire je l'écris !
    Je suis infirmière, je rencontre des gens malade, en détresse.... Et franchement l'aigreur de ces journalistes me passe à 15000 pieds au dessus de la tête tout comme les critiques ou guéguerres entre blogs je m'en bas le coquillard ...
    Bref je m'égare ... Merci pour cet article comme chaque fois si bien écrit qu'il me file ma petite dose de complexe de fille plus à l'aise à l'oral .. Mais dont je sais apprécier la justesse et la qualité.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me sentais pas dénigrée personnellement (au contraire en fait, j'y suis plutôt bien lotie) mais j'ai fortement ressenti un dénigrement, un dédain profond de la pratique du blogging beauté en général : deux personnes mettant au pilori un groupe de plusieurs milliers...

      Quant à être plus à l'aise à l'oral, tu as de la chance : dès que mon auditoire a plus de 12 ans d'âge moyen, je déteste prendre la parole :)

      Supprimer
  7. @sand30008/04/2013

    Bonjour,
    Donc, je ne suis pas blogueuse et je n'ai aucune envie de defendre les blogueuses... Elles le feront bien elles-même avec plus ou moins de pertinence ;mais j'apprecié cette réponse :-)
    En revanche, le paragraphe sur l'orthographe douteuse... On en parle des expressions capilotractées, des genres non respectés ( UNE espèce, bordel, ce n'est tout de même pas compliqué!), des abreviations hasardeuses (tarmac et autres), des multiples fautes de syntaxe des journalistes?
    Oui, je suis exaspérée par ce point de l'article... Vraiment... Beaucoup (mon vernis blanc kiko dans leur face)
    Que dire du commentaire appreciateur sur babillages? Euh... Il y a mieux comme blog beauté!!!
    Que dire aussi des pages beauté en retard de 1000 ans surles tendances, où la journaliste (ou le) s'extasie sur des marques de luxe ? Vendues disent-ils? Evidemment, on ne parle que ce que l'on connaît.
    Ont-ils envisagé que si les blogs beauté ont tant de succés, c'est aussi car les filles (ou les garçons) ne sont pas des mannequins mais des personnes "normales" susceptibles de donner des conseils bien plus accessibles et qui sont souvent plus informés que ces "brillants" journalistes.
    Alors, quand je veux des informations sur des produits, des marques ou des techniques, c'est vers ces blogs que je me tournent... En gardant mon esprit critique. Et surement pas vers des magazines qui me prennent pour 1 dinde décérebrée.
    Bon dimanche à tous
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  8. Quand je vois certains des blogs cités dans ce magazine, ça me fait bien rigoler... Ca montre une piètre connaissance de la blogo, c'est une évidence et un article écrit vite fait avec des "on m'a dit que"... Tu leur a envoyé le lien de ton article j'espère

    RépondreSupprimer
  9. Le problème, comme chaque fois qu'un article du genre voit le jour, c'est qu'ils se sentent obliger de taper sur l'un pour mettre en valeur l'autre.
    Rien n'empêche les blogs d'exister en parallèle des magasines papiers. Les deux sont différents, les deux apportent quelque chose et visent un public. Je vois pas pourquoi il faut toujours que ce soit ou l'un ou l'autre.

    La première réflexion que j'ai eu après lecture, c'est comme quoi même dans la presse on écrit pour rien dire, la preuve avec cet article. Manquait deux pages à remplir, voilà c'est fait :/

    Puis faut aussi arrêter de croire qu'internet c'est pas la vraie vie. Je deviens pas quelqu'un d'autre devant mon écran, c'est juste une extension rien d'autre !

    Pas la peine de revenir sur les autres points, tu as tout dit ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème, comme chaque fois qu'un article du genre voit le jour, c'est qu'ils se sentent obliger de taper sur l'un pour mettre en valeur l'autre.
      Rien n'empêche les blogs d'exister en parallèle des magasines papiers.

      > CQFD !

      Supprimer
  10. J'ai bien aimé tes réponses ! J'avais déjà lu l'article de Rose Cocoon et ça m'a choqué ! Comment, en tant que journaliste diplômée (je suppose en tout cas), peut-on faire un article sans avoir analyser en profondeur le sujet ? Ne dire quasi que du négatif et tout généraliser, bof bof le travail d'investigation...
    Et je rajouterai au point "Il arrive qu'elles écrivent pour ne rien dire" que bah c'est NOTRE blog et qu'on y raconte encore ce qu'on veut ! :) Contrairement aux journalistes ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonne remarque :)
      Et le "ne rien dire" des uns n'est pas forcément celui des autres... Ce qui n'a l'air de "rien" quand on ne connais pas l'univers de la blogueuse peut justement être ce qui la lie à ses lectrices, un petit détail qui veut dire bcp...

      Supprimer
  11. Lilymady8/04/2013

    Je ne peux que plussoyer ton article ! Tout est dit.

    J'en ai visité des blogs, que ce soit beauté ou à propos des chats ou d'idées déco. J'ai jamais vu de grosses fautes pas belles. En tout cas, j'en ai vu peu, pas suffisamment pour les relever et ressortir de ma lecture avec la rétine traumatisée. Alors que les journalistes, certains font des fautes plus grosses qu'eux. Enfin j'en sais rien pour Gael. Mais entre le 20 minutes et le Direct matin on est bien servi. Et là, on se demande : c'est qui qui se fout du monde ?!

    Pareil pour l'histoire du chat et des bribes de racontage de vie : un blog, c'est sur le temps libre. Un journal/magasine c'est sur du temps de boulot. Donc par définition le temps libre est... libre. Et donc on peut poster avec du retard/de l'avance/un chat qui s'incruste et tapote le clavier de ses
    pattes de velours. Et par définition au boulot on doit tenir des délais.

    (Et pour finir je dirai que pour ce qui est du "recoupage d'informations" les lectrices que nous sommes peuvent comparer les articles de leurs blogs préférés concernant les vernis dont plusieurs blogueuses ont pu parler. Si Machine, Truc et Bidule le trouvent génial alors c'est plus fiable qu'un magasine qui a été payé pour dire "trop bien le nouveau vernis à 25 euros de la marque Machintrucnouille")

    RépondreSupprimer
  12. Et puis, l'écrasante majorité des blogueuses ne sont pas payées pour débiter des conneries. ELLES.

    RépondreSupprimer
  13. Ridicule cet article dans GAEL. C'est quoi cette rivalité entre blogueuse et journaliste? Super réponse en tous cas :)

    RépondreSupprimer
  14. Bravo ! Je prefere suivre les blogs beautés, notamment le tien, pour leur liberté et leur independance! Pas de langue de bois, on dit ce qu'on pense et J'AIME CA ! Alors merci !

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour !!!!

    Globalement je suis assez d'accord avec toi. Après il est vrai que cet article démontre de nouveau l'antagonisme qu'il peut y avoir entre journalisme et blog. Maintenant il ne faudrait pas oublier que les blogueurs on participer grandement à l’ascension de marques ou de concepts et que si aujourd'hui les marques ont elles mêmes des blogs ce n'est pas rien. Je ne fais pas là l'apologie des blogs, car évidement comme pour les magazines il y a du bon et du mauvais.

    Néanmoins, juger des personnes sur leur style d'écriture ou leur partialité lorsqu'ils ne sont pas professionnels, je trouve le concept un peu gonflé. Et si l'on prend le temps de se pencher un peu plus sur la question l'idée essentielle des blogs est le partage. Après, bien sur que les blogueuses entretiennent des liens étroits avec certaines marque et vis et vers ça mais après tout les deux auraient tort de s'en priver.

    Pour finir, ce qui me dérange profondément dans ces propos c'est le côté il y a trois blogs potables et le reste c'est de la daube. Mais aussi et surtout le côté (pardonnez moi l'expression) "ambulance qui tire sur l’hôpital". En effet, les rédactions de magazines recevoir des dizaines de communiqués et de produits test chaque semaines. Et c'est comme ça que tu te retrouves avec une page de l'été avec des shoes à 90 euros une robe à 150, une palette à 70 de chez channel ou autre et ainsi. C'est sur que ça c'est objectif et argumenté...

    Pour finir, je dirais que les lectrices lisent les blogs et les magazines car elles trouvent certainement leur compte. Il est vrai qu'internet regorge de conneries en tous genre, néanmoins les magazines nous font gober aussi d'énormes conneries! (-6 kilos en 1 semaine) Bref! Chacun son taff, préoccupe-toi de bien le faire et ma passion je le partage avec qui le veut et pour les autres la toile de donnera certainement le blog que tu attends !

    Bref !!!! Moi j'adhère chez Psycho et c'est avec grand plaisir que je la lis et que je me fis à son avis sans jamais être déçue.

    Désolée pour ce long commentaire mais je me suis lâchée !! Et ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
  16. Bravo pour ce billet j'aime beaucoup ce "coup de gueule". Je suis bien contente de voir un retour comme ça. Je ne pourrais me passer de mes magasines sur la plage ou de temps à autre comme je ne pourrais me passer des blogs beauté, mode, déco et autres. Je ne vois pas de concurrence entre les deux alors que les journalistes soient tranquilles personnes ne leur volera la place.
    En tout cas merci pour cet article sans retenue !
    Xx

    RépondreSupprimer
  17. Anonyme8/04/2013

    J'ai dévoré pendant des années l'intégralité des magazines féminins du marché français
    Je me suis ruinée en produits pourris et je me disais que vraiment j'étais une bille, sur moi rien ne fonctionnais
    J'ai découvert par hasard beauté test et du coup, plein de blogs, de filles, de vraies filles, pas photoshopées, pas vendues, qui si elle veulent dire que ce produit est une grosse daube, bah elles le disent (oui il y en a aussi qui te disent que c'est magnifique même si c'est une grosse daube, je sais, on est pas dans le monde des bisounours non plus hein)
    Je suis assez sidérée de voir un tel comportement, et le must du must reste le point des esprits libres, je ne citerai pas le blog auquel je pense très très fort et dont la meuf est journaliste et qui ne descend jamais les produits (ah enfin, si, une fois...depuis pfiouuuu longtemps)
    pourquoi on aime les blogs?Même si l'article du jour n'intéresse pas, même si on s'en contrefout que minouche ait pissé sur le clavier...Parce que la plupart du temps, la fille elle fait ce qu'elle aime, elle parle de ces coups de cœur, des grosses daubes qu'il ne faut surtout pas qu'on achète (même si elle l'a eu le dit produit!), elle dit pourquoi "elle" elle aime le produit, pourquoi elle le rachètera (avec son argent!), elle donne des idées que moi aussi pauvre mortelle avec mon 1m59, ma gueule pas parfaite et mes cheveux qui n'en font qu'à leur tête je peux reproduire

    Bref, je vais m'arrêter là, ça me gonfle et pleins de choses ont déjà été dites

    je ne dirais pas que je ne lis plus de mag féminin, il y en a encore des bons, mais si un jour je suis de passage en Belgique, je n’achèterai surement pas GAEL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet anonyme contribution :)

      Supprimer
  18. Merci psycho pour ce billet, je me serai bien atteler à la tâche mais en tant que blogueuse beauté à chat je suis une écervelée et mon chat à manger ce que je comptais répondre à Gaël magazine. En tout cas merci, car ton article répond très bien aux différents points du magazine. Et ça m'a fait doucement rire quand ils ont cité Babillages dans les blogs coup de coeur, parce que plus marketing et plus vendue aux marques je pense que c'est difficile à faire. Enfin bon, je ne vais pas cracher mon venin sur Babillages ici ça ne se fait pas du tout et ça n'est pas le but du sujet. Et je vois pas ce qui leur fait peur, on ne recherche pas la même chose quand on lit un magazine que quand on lit un blog. Pour ma part je me fie régulièrement aux blogs beauté pour leurs expérience, de même je fais par de mes expériences beauté sur mon blog alors que dans les magazines même si je lis les pages beauté, je ne prendrai pas vraiment l'avis des journalistes en compte par contre ça peut permettre de découvrir des nouveautés ou des produits inconnus aux bataillons et bien sûr de se détendre avec les autres pages du mag. Enfin bon, en tout cas merci pour cet article franc, Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai aussi que, depuis que je suis la blogo beauté, il est de plus en plus rare que je découvre des nouveautés via les magazines... ça y arrive souvent bien après la blogo... Mais de toute façon, je fais partie des gens qui ont toujours adoré les mag féminins non pour les rubriques mode ou beauté mais pour les chroniques... Et ça, si la journaliste a du talent, on pourra bien lire tous les blogs du monde en parallèle, ça ne nous empêchera pas d'y revenir...

      Supprimer
  19. Je n'ai vraiment rien à ajouter si ce n'est la royale hypocrisie dont font preuve ces journalistes qui dans un même article arrivent à parler de blogeuses "vendues" et citer en fin d'article l'incroyable travail de "Babillages". Je crois rêver quand on sait toute l’honnêteté et la transparence dont fait preuve babillages sur son blog et envers les lectrices (sic !). On appréciera le copinage non dissimulé de cet article.

    Je n'ai pas de blog je ne suis qu'une simple lectrice, certainement aussi décérébrée que les filles que je suis, mais j'assume!
    Le seul magazine féminin qui ressemble à quelque chose à mes yeux et qui a des choses à proposer reste l'excellent "Paulette". Gael ? je ne le lisais pas avant et il est certain que je ne le lirais pas plus après. Lorsque je lis leurs références "en matière de leçons makeup et de coiffures bien ficelées" (il suffit de voir la dernière vidéo tuto coiffure de la dite copine pour se rendre compte du "ficelage"...bref!) je suis en droit de remettre en doute le sérieux d'un tel article.

    Pour en revenir à nos pinceaux , je dirais que ton article est formidablement écrit, une jolie réponse que ces Pintades sur papier ne lirons pas car la Pintade 2.0 ne fait probablement pas assez "in" dans les rédactions ;) Enfin de compte nous sommes toutes en terrain connu, le crêpage de chignon est au moins dans la tendance actuelle et reste une valeur sure et jamais indémodable .

    Bonne soirée .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL à la conclusion de ton comm : so true !

      Supprimer
  20. Tiens ça m'a gonflé cet article hier, je venais vite les balancer sur ton twouitteur mais j'avais été devancée =)
    je répond point par point :

    1. elles ont de l'humour (enfin certaines)
    je l'ai pas pris au premier degré pour toi mais je ne saurai expliquer cette impression, ceci dit elles semblent pas en avoir beaucoup elles de l'humour et puis on est pas toutes là pour faire marrer la lectrice !

    2. Elles sont vernies. Ah, ça oui !
    Et alors ? On a le droit d'avoir une passion, la peinture (sur ongle ou non) la lecture, l'écriture, la photo (ah non ! pas bien la photo !)

    3. Des esprits libres... Faut voir !
    Hé hé hé (rire sardonique) parce que les magazines EUX sont pas des vendus ?
    Sans commentaire
    Les blogueuses vendues je pense qu'on les sent à mille km et après on en fait ce qu'on veut... Après tout des tas de femmes lisent des magazines pleins de pubs, sont elles toutes idiotes ? Je ne pense pas

    4. Ce sont des as en marketing
    Heu pas toutes =)

    5. Il arrive qu'elles écrivent pour ne rien dire
    ça m'a tué ! On est donc sensées publier tous les jours sinon on a pas droit d'exister ? Pardon à celles qui passent sur mon blog je publie quand j'ai un truc à dire ou à montrer (même si c'est mon chat et toc !)
    Et je met des tas de photos si j'veux !

    6. Ce sont vos copines. Et les vraies alors ?
    merde j'ai perdu de vue la real life, quelle conne !

    7. Les blogueuses, c'est le futur. Pas si sûr !
    venin !
    "La vérité, c'est que les bons blogs (...) sont là pour rester. Les autres ? Il y a de fortes chances qu'ils finissent par disparaître".
    Exemple typique du parler (écrire en l’occurrence) pour ne rien dire car CQFD !

    Par curiosité j'ai jeté un oeil à leur page fb, ça sent le cheap et le pas inspiré mais je dois me tromper après tout ce sont de VRAIS pro ELLES !

    Bisous ma belle Maîtresse es blog ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso, j'ai même pas réussi à trouver leur page FB tellement qu'elle est bien indiquée sur leur site et bien référencée sur FB...

      Supprimer
    2. lol tu tapes magazine gael sur facebook et tu tombes dessus et leur page est pas terrible, c'est ça les looks de pros ? A la rédac on met des chaussures regardez...
      Hum si c'est pas du racontage de life à la blogueuse ça ^^
      bisous

      Supprimer
  21. Ah là... J'avais lu le post de Rose Cocoon et j'attendais un peu que l'hallali (bien fait pour toi Gael, t'auras qu'à ouvrir un dictionnaire!) soit sonné... Parce que personnellement j'ai été assez outrée. En tant que lectrice de blogs, en tant que blogueuse et en tant que copine de blogueuses.

    Ok, j'écris pas tellement dans mon blog, mais c'est un choix personnel, ma ligne éditoriale. Non pas parce que je ne sais pas écrire, j'ai bien fait mon Hypokhâgnes lettres classiques, merci. [Le point "j'me-la-pète"].
    Des fautes sur la blogosphère, y'en a, et y'en a quand même assez pour être remarquées. Même si je suis d'accord pour remarquer qu'elles ne se trouvent pas dans les blogs les plus suivis. ET y'en a surtout pas assez pour en faire une généralité (c'est comme le coup des jeux-vidéos qui créent des tueurs...).

    Ces blogs, suivis par beaucoup, sont, à mon avis,un mélange d'intelligence, de créativité et d'audace, de beauté (dans le sujet abordé, mais aussi le goût que chacune a pour personnaliser son espace (je parle pour tous les styles, cuisine, mode, makeup, etc): journalistes chez Gael, venez parler de lay-out et de templates, de bannières et de rubriques spéciales, et on verra bien si pour y parvenir, réfléchir est en option. Ou ne serait que l'effort pour trouver un ton personnel), ces blogs, donc font aussi preuve de prise de conscience derrière l'écran que ce qu'on dit nous touche personnellement, et que ce que l'on nous dit, nous touche aussi (genre au niveau de la remise en question, des commentaires qui nous font plaisir ou non, des remarques constructives ou non, des liens que l'on crée dans une communauté de lecteurs...).

    Un blog ne se fait pas en un jour, et un blog "influent" (mouhahaha) encore moins. Les cruches ne font pas long feu, je crois. Et les gens peu doués pour la communication ou peu intéressants dans leur manière de traiter leur univers, non plus.

    Un blogueur, une blogueuse, ne sont pas des dictateurs gavés comme des oies par les marques. Et même si le partenariat existe, je ne vois pas pourquoi machine ou machin devrait s'en priver, après tout, c'est au lecteur (qui n'est pas toujours la moitié d'un c*n ou d'une c*nne), de se faire son avis sur la question "ce que je lis est-il le fruit d'une opération de comm' vide et dictée par la marque, ou un avis éclairé d'un médium (un médium, des médias, Gael, la reprise du latin dans notre grammaire et orthographe) que j'aime bien?".
    Le blogueur ou la blogueuse, pour la plupart, ont quand même envie de faire preuve de jugement et de sens critique lors de leurs tests. Et je parie que plein de partenariats sont refusés - personnellement, j'ai refusé de parler de Jack le chasseur de géant parce que je voyais pas trop le rapport avec le maquillage...-. Donc avant que nous soyons TOUS et TOUTES vendues au grand Kapital (Marx, Gael...), on a de la marge.

    Enfin bref, encore un article nullissime qui me fout en rogne parce que non-seulement cela manque de respect à une communauté d'"écrivants" (Barthes, Gael, note bien les références, quand même, des fois que tu croirais encore que les blogueuses sont dénuées de culture et de jugeote), mais aussi cela manque de respect aux lecteurs, aux lectrices. Merci l'image.

    Là, Gael, t'as déconné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pas capté que j'avais écrit autant, désolée!

      Supprimer
    2. Surtout pas désolée !
      Chaque commentaire est un témoignage supplémentaire... Même si, pour le moment, il semble que la rédac du magazine en a strictement rien à cogner :)

      Supprimer
    3. J'imagine, qu'ils s'en foutent un peu, ils ont pas fait de travail de fond, ils vont pas en plus lire les critiques que leur article soulèvent, hein...!
      Mais un des trucs qui m'ont interpellée, c'est de savoir s'ils t'ont prévenue qu'ils allaient citer ton blog...? Parce que ça me parait la moindre des choses, quand même. Je me demande même si c'est pas un peu obligatoire, au niveau des droits, de se signaler à la personne citée. Parce que si t'es pas d'accord pour que ton blog apparaisse dans cet article, tu fais comment? ...

      Supprimer
    4. Penses-tu, non, j'ai pas été prévenue...
      Après, je pense pas que ça soit obligatoire (je préviens pas Lime Crime à chaque fois que je cause d'eux...)

      Supprimer
  22. Je me dis qu'à la rédaction, ils n'ont pas beaucoup d'amour propre (ou pas de sujet pour cause de vacances?) pour oser publier ce genre d'article.
    Au-delà du fait qu'on critique les blogueuses, ça donne surtout une image bien pourrie du journalisme beauté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du journalisme beauté, par ricochet, mais surtout du journal qui a assumé de publier ce texte (j'ai pas envie de dire "article")...

      Supprimer
  23. Juste pour dire que je préfère lire psycho, la blogueuse ingrate et ses copines que Gaël et ses copines.
    Un produit me fait plus envie qd il est décrit par la blogo que par la presse.
    Finalement psycho, toi et tes copines, vous me semblez bien plus réelles que les magazines !!!!

    RépondreSupprimer
  24. Et paf, ça c'est envoyé!
    Ceci dit, je n'avais jamais entendu parlé de GAEL avant cet article... Auraient-ils en fait réussi un bon coup de buzz?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le recherche de buzz coûte que coûte c'est bien mais si le buzz est essentiellement négatif, les effets manquent !

      Supprimer
  25. tres sympa ta réponse ....plus intéressant et mieux écrite que cet article qui m'a fait sauté en l'air sur les même points . je pense qu'a a ttes ressenties les m choses d'ailleurs....si on va vers les blogs, c'est peut être qu'on ne trouve pas ce qu'on cherche dans les magazines....on ressemble à ce qu'on écrit, j'ai du mal à croire à un tel mépris de leur part .....

    RépondreSupprimer
  26. EXCELLENT !!!!! rien d'autre à dire. Bravo.

    RépondreSupprimer
  27. Je suis d'accord pour pas mal de choses dans l'article et notamment pour le point "humour". Pour moi, ce qui compte sur un blog, c'est d'être soi-même. Y'a rien de pire qu'une blogueuse qui se force à faire de l'humour parce que "c'est cool, les gens aiment ça". Ou alors des lectrices qui reprocheraient à une blogueuse "t'es pas super marrante donc ton blog est pas top". Ben chacun sa personnalité en fait, comme dans le journalisme, c'est ton blog, ta ligne éditoriale, si y'a pas de contenu, que tu fourres ça aux gens en barquette de "trop lolilol" ou en steak de "pas drôle" ce sera la même chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'image des "steaks de pas-drôle" :)

      Supprimer
  28. Oui j'ai vu ça sur un autre blog ! C'est quand même abusé... surtout que... ben... on peut pas vraiment comparer l'incomparable ; une blogueuse, même rémunérée par des partenariats ou par Youtube, n'a pas forcément les mêmes revenus et possibilités qu'une rédaction complète... Puis, comme disait la blogueuse sur le blog de laquelle je suis allée, le "nous chez Gael" ça fait très surenchère pour essayer d'attirer l'attention pour que les lectrices du magasine oublient les blogs.

    RépondreSupprimer
  29. On s'en fout de ces vieilles "radassesaustylepompeux"!! Oui on aime le second degré, oui on aime savoir si le chat a pissésur le clavier ou si l'Homme a une intoxication alimentaire!!!! On t'aime toi et quelques autres blogueuses (Tête de thon par exemple)!! C'est le principal non??? S'il faut vous le répéter je suis prête a le faire!!

    RépondreSupprimer
  30. Psychoooo Présidente !!! Psycho Présidente !!!

    Bien répondu :D et avec ce qu'elles aiment chez toi : plein d'humour ! Mais je sais pas si elles continueront de l'aimer après ça ... :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis si elles aiment plus, en même temps pour l'instant personne de chez Gael n'a semblé réagir, comme quoi la blogo ils en ont rien à péter v:)

      Supprimer
  31. En tant que "non blogueuse beauté même si je commence à m'y mettre moi aussi", je dois avouer que cet article de magazine me laisse sceptique.
    Une réponse point par point :
    1. Elles ont de l'humour (enfin certaines) ==> Comme tu dis, l'humour n'est pas une fin en soi.Et puis cette façon d'amener le sujet : blogueuse beauté = humour = bétasse... j'avais l'impression de lire en filigrane une espèce d'opposition du genre blogueuse littéraire = coincée du Q = intelligente. Merde quoi ! j'écris plus d'avis livres que beauté, et moi aussi j'suis drôle ! (ou pas).
    A propos, entre les blogs littéraires et les blogs beauté, je serais bien incapable de dire dans les quels on trouve le plus de fautes d'orthographe...En tout cas, je n'en mettrais pas ma main à couper. Tout juste l'ongle de mon petit doigt...

    2. Elles sont vernies. Ah, ça oui ! ==> La lecture de ce paragraphe et de ta réponse m'ont immédiatement fait penser à un certain site de consommation que nous avons fréquenté toutes les deux (et d'autres). Tu sais ? Un site où on estimait que ton avis était troooop génial du moment que tu parlais de la biographie du grand-père du créateur, du moment que tu décrivais sur 50 lignes les 4 faces de ton gel douche, et que tu détaillais par le menu la compo (que tu avais pompée sur beaute-test) :-D

    3. Des esprits libres... Faut voir ! ===> hem... et la marmotte ? Que le premier magazine beauté qui n'a jamais profité du sponsoring d'une marque me jette le premier mascara ! (Le Bad gal de Benefit, de préférence).

    5. Il arrive qu'elles écrivent pour ne rien dire ===> Moi j'connais des gens qui parlent pour ne rien dire ! Et puis sérieux, qu'est-ce qu'ils en savent chez Gael si raconter la vie de son chat c'est pas super important ? De plus, le racontage de life n'est pas l'apanage des blogueuses beauté ! Par exemple chez les blogueuses livresques, certaines le font très bien... et ce n'est pas forcément pour me déplaire.

    6. Ce sont vos copines. Et les vraies alors ? ===> C'est bien connu, une blogueuse passe sa vie sur son blog et oublie sa vraie vie...

    7. Les blogueuses, c'est le futur. Pas si sûr ! ===> "La vérité, c'est que les bons MAGAZINES (...) sont là pour rester. Les autres ? Il y a de fortes chances qu'ils finissent par disparaître".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on en tire la même conclusion (point n°7) :))
      Merci d'avoir pris le temps de commenter...

      Supprimer
  32. Cet article est affligeant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lequel ? Celui de gael c'est sûr, on compare pas l'incomparable dommage !
      Après tout les blogueuses lisent des magazines =)

      Supprimer
  33. Très bon article :D Et drôle en plus ( après tout tu n'as pas gagné ta place au soleil parmis le panthéon des blogueuses fun pour rien ;) )
    Moi des fois je fais des fautes de frappes et je raconte ma vie sur mon blog. Pour les fautes de frappes je suis désolée par avance, et pour le racontage de vie, franchement : my blog my rules. Je raconte de moi seulement ce que je veux bien donner à la portée de tous comme informations, donc il est où le problème ? :)

    Les nanas de Gael, c'est des frustrées. La frustation ça rend pas jojo, je devrais peut-être leur conseiller un huile apaisante pour le bain dont je n'ai pas connaissance de la compo' mais qui fonctionne sur moi du tonnerre ! :D

    Après tout, entre dindonnettes on doit se serrer les coudes, et finalement je ne suis pas rancunière face à cette critique acerbe de mon statut de pouffe vernis des paluches ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais encore heureux qu'on raconte nos vies sur nos blogs...
      Car, comme tu le dis, on y fait ce qu'on veut (en gros tu es ta propre rédac chef... trop l'pied) mais aussi parce que c'est l'essence même d'un blog, à la base... Un blog n'est pas un magazine en ligne !

      Supprimer
    2. On est d'accord :) Chez Gael ils devraient être émus devant tant de consensus et de serrage de coude ^^

      Supprimer
  34. Ton article est orgasmique, rien que ça !... aaah le monde est une pouffiasserie géante et la gueguerre n'est que le commencement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouchmouch, philosophe moderne.

      Supprimer
  35. J'avais vraiment pris plaisir à lire l'article de Rose Cocoon et encore plus en lisant le tien. Ton côté sarcastique me plait décidément beaucoup.
    Je ne ferai pas un récapitulatif de tout ce qui m'a horripilé dans cet article de presse mais je tiens à préciser que certaines amitiés dites "réelles", car on a déjà rencontré la personne en chair et en os, sont en faite de vraies blagues. Tout le monde se tire dans les pattes une fois l'autre tourné. Sur la blogo c'est pareil. On peut rencontrer des gens très bien et d'autres beaucoup moins. Mais ce n'est pas pour ça qu'on tire un trait sur nos autres ami(e)s. C'est totalement idiot comme mode de pensés.

    RépondreSupprimer
  36. Superbe et long article ;-) !

    Les excuses ne sont pas loin , si elles continuent de se faire ramasser par la blogosphère;-)

    Merci

    Bonne journée


    http://www.momentforbeauty.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les excuses, j'y crois pas du tout... Déjà s'ils sortent de leur silence ça sera beaucoup !

      Supprimer
  37. Merci beaucoup pour ce billet plein de bon sens! L'avantage des blogs c'est qu'ils sont gratos aussi! Du coup, tu peux chercher dix comparatifs (comment ça je suis obsessionnelle?) avant de te decider! Tu lis plusieurs plumes, gros avantage pour ne pas t'ennuyer dans tes lectures! Et en plus, tu as vite fait de repérer les vendues, les intéressées et les pas crédibles! Longue vie à ce genre de blog dont le tien! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "dont le mien" ? dois-je comprendre que mon blog est vendu, intéressé et pas crédible ? :)))

      Supprimer
  38. Copié collé de la réponse publié par le magazine GAEL sur sa page Facebook :
    Visiblement, notre article sur les blogs de beauté, qui se voulait (un peu) ironique sans être méchant, n'a pas plu à tout le monde. Les journalistes qui ont écrit sur le sujet ont donné un aperçu d'un phénomène qui a une belle ampleur dans le monde des beautystas - c'est bien pour cette raison qu'on en fait un article! - et donné un point de vue sur ce qui leur semblait pertinent ou ce qui leur paraissait plus anecdotique. C'est là un principe fondamental de la liberté de la presse et nous assumons pleinement la subjectivité du propos.
    GAEL a aussi donné la parole à une blogueuse, parlé des aspects positifs des blogs et souligné l'intérêt de lire des "testeuses de la vraie vie qui parlent vrai". Chacun(e) a sa place et son rôle à jouer dans cet univers de la mode et de la beauté, et c'est bien la diversité des points de vue qui fait la richesse des informations données aux lectrices... qu'elles lisent des magazines ou des blogs. (La rédaction de GAEL).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'en dis :

      Même pas foutus de présenter des excuses ?
      Heureusement que la blogo beauté n'a aucun pouvoir d'influence comparé aux vraies préceptrices, aka les journalistes...Sinon, à force de dire sur nos réseaux sociaux que Gael est un simulacre de magazine, on pourrait bien en convaincre les gens...

      Supprimer
    2. Agiter la liberté de la presse quand il ne s'agit pas de véritables enquêtes de fond sur des sujets un chouilla plus importants que la blogo beauté, c'est vraiment le point godwin du journalisme...

      Supprimer
    3. Réponse de Gaël = du vent, rien que du vent !

      Supprimer
    4. C'est marrant comme le coup du "c'était ironique" ressort facilement... Genre "purée ces blogueuses elles n'ont aucun humour"

      Supprimer
  39. Énooorrme, et perso, ça me ferait kiffer un jour qu'une blogueuse dises qu'elle peut pas poster parce que son chat a pissé sur son clavier !
    Ma mère est journaliste et blogueuse (dans la gastronomie), l'un n'empêche pas l'autre. Il y a pleins de journalistes de merde qui recopient les communiqués de presse, c'est donc facile de pas faire de faute, il y a surement aussi de mauvaises blogueuses, (mais je pense que c'est plus rare), et de bonnes blogueuses et de bonnes journalistes. Apparemment on peut même cumuler !
    (en fait elles sont dégoûtées car de plus en plus de magazines font appel à des blogueuses, et leur piquent leur taff, m'enfin)
    Je ne lis pas la presse, car c'est que des corrompues, elles reçoivent tellement de produits gratos, et d'invits, voyages de presse, etc...
    Liberté d'expression, et liberté de la presse, mon c*l !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  40. J'ai pas pu m'empêcher d'ouvrir ma goule sur leur page FB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, je ne tomberai pas dans la facilité qui a été la leur de critiquer "les autres" ou de jouer sur le "on est meilleurs que vous". On ne l'est pas. Il n'y a pas à comparer. Il y aurait simplement, pour ce prétendu magazine, s'il est sérieux, à reconnaître que l'article a été trop loin, a été calomnieux, voire moqueur, et à s'en montrer un tant soit peu désolé...

      Supprimer
  41. Nouvelle réponse de Gael, suite à mon commentaire sur Facebook (je sens qu'ils finiront par effacer cet échange, comme certains de mes précédents commentaires, donc j'immortalise) :

    @ psychosexy: puisque vous insistez, nous sommes désolées si les propos vous concernant vous ont heurtée. Pour rappel, il s'agit de la phrase suivante: "sur psychosexy, on aime l'ultra second degré de la blogueuse".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et mes propres remarques à la suite :

      Donc soit vous n'avez pas eu l'égard de lire lle billet qui j'ai écrit sur le sujet, soit vous jouez volontairement à ne pas comprendre.

      Je vous copie colle un extrait dudit billet :
      "Ce qui est dit à propos de ce blog est très louangeur, là n'est pas le souci. Le souci ? Bah, c'est tout le reste... Une sorte de passage à tabac lexical des blogs beauté..."

      Ce que je sollicitais n'était donc pas des excuses à mon attention pour avoir osé dire des trucs gentil sur mon blog mais des excuses à l'attention de la blogosphère beauté en général pour avoir hébergé dans vos pages des propos calomnieux...

      Lire que mon blog est "aimé" pour son ultra-second degré par vous ne m'empêche pas de trouver déplorable les propos que vous tenez par ailleurs. Et je pense que vous l'aviez très bien compris.

      Je crois qu'il aurait fallu, tant qu'à sortir de votre mutisme, un peu plus que cette vague tentative de cynisme pour ressortir la tête haute de cette histoire qui, vous n'avez pas l'air de le réaliser, ne vous fait pas vraiment une publicité positive...

      Supprimer
    2. c'est juste ! Ce n'est pas en faisant l'autruche que les autres ne vont pas voir leur "gros" cul qui dépasse bien en évidence ^u^

      Je déplore qu'elles n'aient pas simplement dit qu'elles s'étaient un peu laisser aller mais bon si c'est leur "ligne éditoriale" la connerie ...

      Bises

      Supprimer
    3. Psycho présidente !!!
      Plus sérieusement, c'est affligeant de voir que non seulement ils pondent un article calomnieux, mais surtout qu'ils ne se remettent pas en question une seule seconde. C'est ça le pire je crois.

      Supprimer
    4. Lilymady8/11/2013

      Ah ouais, c'est du lourd. Tu leur envoie un truc et ils répondent à coté de la plaque. Ils font les sourds. Sympa encore une fois.

      Supprimer
  42. Eh bien, quel article :o)
    J'avais lu Gaël en diagonale, j'avoue que certains trucs m'avaient fait rire. Le coup du chat qui fait pipi, ça m'a fait penser aux filles qui écrivent tout le temps pour dire qu'elles ne publieront pas car elles ont mal aux cheveux, etc... Des petites pointes cyniques par ci par là, qui me concernaient pour certaines (et je suis consciente que c'est pô parfait, mais je m'y retrouve donc je continue), pas pour d'autres.

    Pour le reste c'est moi où elles ont loupé de "grandes" blogueuses belges, très sérieuses, pas du tout dans le trip instangram et autres trucs qu'elles reprochent ?

    A côté de l'article qu'avait publié Que Choisir sur Ciao en son temps, et qui lui était un tissu de mensonges très accusateur, là ça m'a glissé dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un tissu de médisances, je sais pas si c'est mieux qu'un tissu de mensonge...
      Tu as pensé à deux trois cas en lisant le papier, mais ce papier ne présente pas les choses comme si ça correspondait à deux trois cas, mais comme si la quasi totalité de la blogo était aussi moisie...

      Supprimer
  43. Le Dressing d'Ananas8/07/2013

    Personnellement, je ne lis ce genre de magasines que pour l'horoscope (ça me fait marrer), et les témoignages de lecteurs/trices... Pour des choses qu'ils n'écrivent pas eux-mêmes, quoi ! Vu la qualité de leurs propos en règle générale... (tous magasines confondus...). On a souvent l'impression qu'ils ne testent pas "pour de vrai" ce qu'ils promeuvent. C'est du grand n'importe quoi !
    Belle réponse en tout cas ! J'me suis régalée à te lire ! MERCI ! :)

    RépondreSupprimer
  44. Tu vois ce qui m'agace le plus dans cette histoire, c'est que la rédaction essaie à présent de faire croire que leur article était ironique alors que c'est très évidemment faux et que cet article était parfaitement premier degré.

    RépondreSupprimer
  45. Je dis ça je dis rien... *Du vent, je suis blogueuse, on le sait maintenant* mais voilà ce qu'il m'est arrivé il y a quelques mois avec l'auteure (Marie) de cet article: http://kiwikoo.wordpress.com/2013/04/11/incompetence-et-snobisme/
    Et puis je lis l'article sur les blogueuses beauté... Et je ris...

    RépondreSupprimer
  46. Dans les épisodes précédents...

    Une autre blogueuse qui, déjà il y a quelques mois, avait des choses à dire au sujet du grand professionnalisme de Gael :

    http://kiwikoo.wordpress.com/2013/04/11/incompetence-et-snobisme/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Ca parle de soi-même, surtout quand on met nos 3 articles bout à bout ^^

      Supprimer
    2. c'est le même article que vous citez toutes les 2, j'achèterai sûrement jamais ce magazine =/

      Supprimer
  47. Merci pour cet article, marre des magazines de chiotte qui se permettent de casser du sucre dans le dos des blogueuses. Après les frasques de "Nail Art" magazine, et maintenant "Gael", où va t'on....
    J'adore ton franc parler mais surtout ton argumentaire construit et étoffé...


    RépondreSupprimer
  48. Ce qui m'a marqué, c'est la superficialité de l'article de ce magazine, qui se vante justement de privilégier la profondeur et le professionnalisme. Je suis la première à trouver que certains blogs beautés sont bourrés de fautes d'orthographe, parsemés d'images sans intérêts, réduits à un grand déballage de sacs de shopping sans analyse, ou à un réchauffage de tendances sans souffle artistique. Mais faire des généralités à partir d'échantillons tirés du fond du panier, c'est le comble de l'amateurisme critique! Les auteurs de cet article prétendent "vérifier par elles-mêmes" et ne pas se laisser influencer par les bruits de couloirs, mais elles ne font que relayer les clichés les plus faciles et exposer leur connaissance plus qu'épidermique de cet univers.
    Enfin, je n'ai pu m'empêcher de bloquer sur l'abondance d'auto-promotion et d'auto-congratulation en lisant cet article, soit-disant objectif. Ces journalistes se comparent toutes les deux lignes aux blogs en essayant de faire ressortir leur supériorité, sans prendre le recul dont elles reprochent à leurs "concurrentes" de manquer: est-il vraiment nécessaire de chercher à comparer ces deux types de médias, si différents en nature et en visée?
    Cet article est creux, s'applique à antagoniser une branche cousine du journalisme beauté avec l'espoir d'en sortir grandi et tombe dans tous les travers qu'il croit identifier dans l'objet qu'il critique. Ou comment tendre le bâton pour se faire battre.

    Merci psycho pour ce coup de gueule bien placé et bien tourné!
    Carole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais déjà apprécié cette réponse sur la page Facebook de GAEL, ravie de pouvoir en profiter ici ! :)

      Supprimer
  49. Ce qu'ils n'ont pas compris chez GAEL, c'est que justement même si un magazine et un blog parlent du même sujet (en l’occurrence ici la beauté), ils n'ont pas le même support, le même but, les mêmes attentes de la part de leur lecteur, et aussi pas le même temps à consacrer (bien que toi et beaucoup d'autres écrivent plus que très régulièrement, ce n'est pas le cas de toutes, et ce n'est pas un drame en soi). Personnellement si j'avais du quitter mon blog par manque de posts, j'aurai pas été dans la merde (bah ouais en ce moment je déménage, donc plus internet et blablabla - A défaut d'avoir un chat ;) ) Niveaux fautes, c'est la même chose, on ne sort pas tous de Lettres, alors lorsque 2, 3 fautes trainent par ci par là, j'ai envie de dire: bah tant pis, et puis si on peut le remarquer en se relisant c'est bien, si on n'est vraiment pas en forme pour le voir on peut nous le faire remarquer (gentiment de préférence), et hop on corrige ça! Le pire je crois dans cet article (à mon avis) c'est que ces personnes qui ont pondu l'article en question ont fait quelque chose d'inutile et d'encore plus futile que le pire des blogs beauté: ils ont tenté de rabaisser des personnes en comparant ce ce qu'un journaliste fait (censément: du bon boulot) avec ce que des personnes de la blogo peuvent faire, alors que clairement ces personnes font des choses tout à fait différentes... Bon je vais arrêter de jacasser ici, j'ai comme l'impression de tourner en rond! En tout cas ton petit article coup de gueule m'a beaucoup plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment, la nana qui écrit que certains blogs manquent de posts, elle a deux trois articles par mois à pondre. Je suis à cinq billets par semaine (plus en ce moment) donc, son argument m'a fait sourire...

      Supprimer
  50. Tout a été dit dans ton article, celui de Rose Cocoon et en commentaire ici...
    C'est un fait, les articles beauté de mag féminins ne valent rien: ils sont vendus aux marques donc ne font que des éloges (je n'ai jamais vu de critique négative ds un mag féminin) et la plupart ne parlent que des marques de luxe, hors de portée de bon nombre de femmes niveau budget. Enfin, sur le net on a pléthore de photos, de liens, de bons plans, de retour de clientes....
    Les rares fois où j'achète encore un mag féminin c'est certainement pas pr les pages beauté mais pr les photos de mode ou les publicités qui sont belles.
    Juliet-putaffe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi quand j'achète un mag féminin, c'est Glamour parce que j'aime bien le ton rigolo des articles et chroniques (les sujets féminins genre "mon boss est canon" ou "50 façon de chauffer un mec", les trucs légers comme ça...)

      Supprimer
  51. Wow mais comment je tombe des nues là m'dame!
    Sérieusement, je me suis dis que j'allais lire l'article chez Rose Cocon avant de lire ta réponse (faisons les choses dans l'ordre quoi) et je me suis dit, au fil de ma lecture, qu'on dirait justement un article de blog d'une rageuse/frustrée qui cherche à faire passer la pilule du "je fais du bon travail, n'allez pas voir ailleurs, elles ne savent pas écrire".
    C'est un peu désolant qu'elles doivent écrire sur un sujet qui n'a pas lieu d'être à savoir cette rivalité entre magazines et blogs. Peut-être une rancoeur particulière ou l'ennui profond d'un été où rien ne se passe digne d'être publié dans Gael? (Non, parce que les sujets d'actualité, de politique and co, ça pourrait être sympa à traiter aussi). J'avoue quand même que je n'achète plus de magazines féminins parce qu'ils ne correspondent plus du tout à mes attentes et donc bah, pour les cosmétiques et autres, c'est blogs only. Le partage d'avis en bonus.
    Par contre, là où je ne peux leur jeter la pierre, c'est qu'il est vrai que des blogueuses ne sont pas toujours copines avec la langue française et qu'elles ne sont pas si rares que ça, j'en vois tous les jours et il y a des fois où mes yeux saignent.

    Sur ce, je vais faire des câlins à mon petit chat parce qu'on est dimanche et que j'ai aucune deadline à respecter pour le blog =)
    Merci pour cet article Psycho :)

    RépondreSupprimer
  52. J'étais passée à côté de ça ^^ les vacances et tout ça :p

    j'ai rien à ajouter, j'ai vraiment l'impression que le fait de prendre soin de soi, d'aimer se pouponner, partager des avis sur des produits de beauté, c'est MAL, et seulement superficiel mais je ne vois pas pourquoi ça serai moins bien que d'être fan de foot et de regarder TOUS les matchs de son/ses équipes préférés, on est forcément catalogué de façon pas très "sympa", apparemment il y a des hobies qui font mieux que d'autres...

    Personnellement je n'achète que très très rarement des magasines féminins, je n'aime pas ça, et si je cherche quelque chose par rapport à un produit, je cherche sur internet.


    Pour moi les journalistes et les blogs n'ont rien à voir, ils ont un rôle différent.

    Bises et bonnes fins de vacances :)

    RépondreSupprimer
  53. OMG ! C'est du beau !
    Je trouve que les miss GAEL sont bien gonflées dis donc !
    On fait chier personne, on se fait plaisir et on fait plaisir à nos lectrices. Ya un vrai échange, ya des choses qui se passent parfois/souvent. Merde quoi !

    En tout cas, HS mais tout ça m'a donné envie de reprendre un peu plus sérieusement mon petit blog chéri que je délaisse en ce moment, du coup ouais j'suis à 1 article par mois ça pue du ass nan ? :(

    Sinon, j'ai bien aimé te lire, c'est exactement le genre que j'aime, je repasserai ici certainement huhuhuh

    Nice day à toi et aux blogueuses beauté et f*ck o** GAEL (comment ça j'suis vilaine ? Ou mais j'ai une réputation à tenir moi madame !)

    RépondreSupprimer
  54. Ohlala, comme d'hab je suis en retard, et pourtant c'est pas faute de te suivre déja depuis un bout de temps... voila j'ai lu et relu ton article, et loin de me considérer comme une VRAIE bloggeuse comme beaucoup d'entre vous le sont, toi y compris, en allant voir le lien que t'as filé de Rose Cocoon sur cet article, j'trouve ca juste purement dégeulasse et plein de cynisme, "la bloggeuse manque de recul et est seule face a son écran", oui elle est seule devant son écran, mais meme si on lui passe le produit a fin de test, si elle aime pas elle aura une facon diplomatique d'exprimer son mécontentement face au produit, tandis que les greluches des magazines, comme tu le dis, n'exprimeront pas un point de vue objectif vu que la marque aura banqué pour de la pub, c'est juste prendre le lectorat pour des cons, en plus de casser de la blogueuse." Surfons sur la tendance en parlant des blogs, mais attention lectrice, on va t'endormir sur le fait qu'elles ne nous valent pas et racontent de la merde, parce que si tu les lis,ca se trouve, nous auront une lectrice en moins vu la qualité des chroniques beauté presse ecrite." Voila ce que ca dit a mes yeux... Quoi qu'il en soit, je préfere donner de mon temps a une blogueuse comme toi, qu'a un torchon qui va vouloir me vanter les mérites d'un produit a qualité douteuse :)

    désolée du retard pour ma réaction sur cet article :')

    RépondreSupprimer

Vous pouvez, en cochant la case "M'informer" recevoir par mail ma réponse à votre commentaire.